Share:
Marketbeat Logistique france (hero banner) Marketbeat Logistique France (hero banner)

études & analyses

Immobilier Logistique en France : Point marché

Les points Marché « Marketbeat Logistique » analysent l'activité du marché des entrepôts en France, en tenant compte de l'offre, de la demande placée et des transactions sur les marchés et les sous-marchés.

Voir la dernière publication

◖dernière publication Avril 2021◗

Ce qu'il faut retenir :

Départ réussi pour le locatif et l'investissement

  • La demande placée d’entrepôts logistiques commence l’année 2021 sur un volume de 530 000 m² au cours des trois premiers mois de l’année. Après un 4ème trimestre record l’an passé (1,2 million de m² - le 2ème de la décennie) et une année entière de « stop and go » sanitaires, ce démarrage constitue un signal positif. 
  • Deux faits majeurs caractérisent l’activité du 1er trimestre : 
    • D’abord, un certain déport de l’activité hors de la dorsale. Après un exercice 2020 très resserré sur le corridor logistique (57%), les marchés hors de ce corridor ont été à l’origine de 70% de la demande placée, une géographie transactionnelle qui a mis au premier plan le Centre-Val de Loire, la Normandie et l’Occitanie.
    • Ensuite, les chargeurs ont été très majoritaires dans la demande placée (70% du volume total transacté), s‘agissant d’utilisateurs œuvrant principalement dans la grande distribution, le commerce spécialisé et l’industrie. 

  • En terme de gabarits de surfaces, les formats compris entre 10 000 m² et  30 000 m² ont concentré près de la moitié de la demande placée (47%), tandis que les plateformes de 30 000 m² à 60 000 m² ont repris du poids, avec déjà 4 signatures au 1er trimestre (contre 2 l’an passé). 
  • Les locations ont été très largement majoritaires (80%) début 2021, des choix d’occupation qui permettent d’accompagner des phases de montée en charge de l’activité, de mobiliser moins de capital, tout en apportant une certaine flexibilité décisionnelle à moyen terme.
  • Du côté des valeurs locatives, le bilan d’étape qui peut être effectué un an après le déclenchement de la crise sanitaire reste exempte des signes annonciateurs d’une correction des valeurs. Début 2021, le statu quo est de mise concernant les loyers et des progressions sont même attendues sur des marchés stratégiquement situés et sous contrainte d’offre.
  • L’investissement en immobilier logistique a totalisé 640 millions d’euros au 1er trimestre 2021, un volume d’activité dans le top 3 de la décennie.
  • Les transactions du 1er trimestre 2021 marquent le prolongement de plusieurs tendances préexistantes, à savoir le poids accru de portefeuilles (70% des engagements), l’appétence pour les ventes en état futur d’achèvement et pour les schémas de sale & lease-back. Sans compter la forte attraction des investisseurs pour l’ensemble des bâtiments - et fonciers - dotés d’un potentiel présent ou futur de logistique urbaine.

 Téléchargez le rapport complet : MARKETBEAT LOGISTIQUE T1 2021


Immobilier Logistique
En France, nous proposons à nos clients investisseurs, promoteurs et du secteur public, des services de conseil à la location spécialisés en immobilier industriel et logistique.
En savoir plus

Vous recherchez une Étude en particulier ?

Prenez contact avec nos équipes pour vous la procurer.