Share:
Paris - Arc de Triomphe Arc de Triomphe - Paris

études & analyses

Immobilier de « Bureaux » : Point marché Île-de-France & Paris

Les points Marché « Marketbeat Bureaux IDF » analysent l'activité de l'immobilier d'entreprise en Île-de-France et à Paris dans le secteur des bureaux, en tenant compte de l'offre, de la demande placée et des transactions sur les marchés et les sous-marchés.

Ce qu'il faut retenir sur les marchés et sous-marchés de Bureaux en Île-de-France :

Île-de-France (dernière publication Avril 2021)

  • Dans un climat économique difficile et incertain compte-tenu de la résurgence des mesures sanitaires liées à la crise de la Covid-19, le marché des bureaux francilien affiche une performance pour le 1er trimestre 2021 de l'ordre de 327 400 m² pour la demande placée ; c'est certes encore 30% de moins qu'en 2020 à la même époque mais ce recul est à resituer dans un contexte 2020 qui aura vu les transactions baisser de 40% en un an pour atteindre un point bas historique.
  • Dans un mouvement de même ampleur mais en sens inverse (+30% en un an), l'offre immédiate de bureaux frôle désormais la barre de 3,8 millions de m² à comparer à 2,9 millions de m² recensés début 2020, entraînant dans son sillage le taux de vacance régional à 6,7% (5,2% à la fin du 1er trimestre 2020).

Téléchargez la dernière publication : MARKETBEAT IDF T1 2021 


Paris QCA (dernière publication Avril 2021)

  • La page tournée sur une année 2020 aux volumes extrêmement réduits (273 000 m² placés, -32% en un an), le marché des bureaux de Paris Quartier Central des Affaires (QCA) entame 2021 sur une note relativement positive avec 72 200 m² commercialisés au cours du 1er trimestre, un résultat en baisse de seulement 20%.
  • Avec la prudence qu’exige l’observation d’un nombre réduit de transactions relevées au 1er trimestre, l’année 2021 démarre sur un recul de 5% des valeurs locatives de bureaux de seconde main, passées de 650 €/m²/an en moyenne l’an dernier à 620 €/m²/an au 1er trimestre.

Téléchargez la dernière publication : MARKETBEAT PARIS QCA T1 2021


La Défense (dernière publication Avril 2021)

  • Seulement 21 000 m² de bureaux ont été commercialisés au cours du 1er trimestre 2021 à La Défense, un volume de démarrage dans la fourchette basse de la décennie. Passé l’effet trompe l’oeil de la prise à bail de TOTAL en 2020, la demande placée plafonne depuis 4 trimestres entre 12 000 m² et 27 000 m², des niveaux sans commune mesure avec le potentiel d’un quartier d’affaires comme La Défense.
  • Les disponibilités immédiates de bureaux de La Défense totalisent 386 000 m² au terme du 1er trimestre 2021, un niveau stable depuis fin 2020 mais près de 2,5 supérieur au point bas de la fin 2019 (159 000 m²).

Téléchargez la dernière publication : MARKETBEAT LA DÉFENSE T1 2021


Paris (dernière publication Avril 2021)

  • La Capitale n’échappe pas à ce phénomène de ralentissement mais il est un peu moins marqué, comme en attestent les 128 300 m² placés depuis le début de l’année, en baisse de « seulement » 21% d’une année sur l’autre.
  • La redéfinition de la demande immobilière d’entreprises qui semblent aujourd’hui privilégier des bureaux de classe A voire prime, les plus à même de les aider dans l’implémentation de leurs nouveaux modes d’organisation du travail, met les surfaces de première main sous pression, d’autant que les disponibilités de cette qualité sont plutôt réduites (de l’ordre de 140 000 m² pour l’ensemble de la Capitale).

Téléchargez la dernière publication : MARKETBEAT PARIS T1 2021


Croissant Ouest (dernière publication Avril 2021)

  • Le regain de dynamisme sur le marché des bureaux du Croissant Ouest amorcé fin 2020 s’est poursuivi au 1er trimestre 2021 : au total 85 600 m² ont été placés entre janvier et fin mars, soit un volume en hausse de +35% par rapport au démarrage observé l’année précédente.
  • Le volume de l’offre immédiate, engagée dans un mouvement haussier depuis le début de l’année 2020 a atteint 971 000 m² à la fin du 1er trimestre 2021 (+2% en 3 mois), proches du million de m² observés sur la période 2013-2014. Si cette augmentation s’observait sur tous les segments de surfaces fin 2020, elle se révèle uniquement sur les moyennes surfaces début 2021 (+8% en 3 mois) qui atteint un volume de disponibilités proche de 350 000 m².

Téléchargez la dernière publication : MARKETBEAT CROISSANT OUEST T4 2020


Première Couronne (dernière publication Février 2021)

  • Les commercialisations de bureaux en Première Couronne ont repris de l’élan au 4e trimestre de l’année 2020, coupant court à l’atonie visible sur ce marché depuis le mois de mars. Au total, 81 300 m² ont été placés ce trimestre, soit un volume en baisse « relativement » modérée d’une année sur l’autre (-21%). Ce résultat est lié aux grands mouvements d’entreprises signés en Première Couronne Nord, mais il n’a, pour autant, pas permis de recouvrer les niveaux annuels observés sur la décennie. Au cumul de l’année 2020, seulement 194 900 m² ont été traités, soit un volume en baisse de -56% en un an, et -47% en comparaison de la moyenne décennale (369 700 m²). 

Téléchargez la dernière publication : MARKETBEAT PREMIÈRE COURONNE T4 2020


Deuxième Couronne (dernière publication Février 2021)

  • Le volume des commercialisations de bureaux en Deuxième Couronne s’est avéré un peu plus conséquent au 4e trimestre (61 700 m² traités) par rapport aux trois premiers trimestres de 2020, en baisse modérée d’une année sur l’autre à la même période (-15% en un an). Cette légère accélération du rythme entre octobre et décembre est cependant restée trop faible pour pallier aux périodes d’atonie du marché observées à mi-année.
  • Au cumul de l’année 2020, seulement 186 700 m² ont été placés, soit une baisse de volume de 38% en un an, en marge de la moyenne décennale annuelle (327 500 m²). Le dévissement du marché a été sévère sur presque tous les secteurs, avec des variations baissières observées entre -45% et -56% en un an selon les micro-marchés considérés.
  • Seul le secteur diffus de la Deuxième Couronne Autres - Cergy compris - observe une tendance haussière (+9% en un an), à contre-courant du ralentissement généralisé. Le Pôle de Cergy, à lui seul, a vu son volume placé se hausser de +81% en un an, notamment en raison de plusieurs prises à bail sur des moyennes surfaces. 

Téléchargez la dernière publication : MARKETBEAT DEUXIÈME COURONNE T4 2020

30 Jours 60 Secondes - La Chronique Video de l'immobilier d'entreprise 30 Jours 60 Secondes - La Chronique Video de l'immobilier de Bureaux

Nos Marketbeats en régions

Marketbeat Bureaux Lyon
MarketBeat • Office

Lyon : Point marché Bureaux

Le point Marché « Marketbeat Bureaux Lyon Agglo » analyse l'activité de l'immobilier d'entreprise à Lyon et sa périphérie dans le secteur des bureaux, en tenant compte de l'offre, de la demande placée et des transactions sur les marchés et les sous-marchés.

Magali Marton • 03/02/2021
Aix Marseille Marketbeat Bureaux Generic Card
MarketBeat • Office

Aix-Marseille : Point marché Bureaux

Les points Marché « Marketbeat Bureaux Aix Marseille Provence » analysent l'activité de l'immobilier d'entreprise de la Métropole Aix Marseille Provence dans le secteur des bureaux, en tenant compte de l'offre, de la demande placée et des transactions sur les marchés et les sous-marchés.

Magali Marton • 15/02/2021
Boise Idaho skyline
MarketBeat • Insights

Boise

Cushman & Wakefield MarketBeat reports analyze quarterly economic and commercial real estate activity including supply, demand and pricing trends at the market and submarket levels.
Christopher Ison • 26/04/2021

Vous recherchez une Étude en particulier ?

Prenez contact avec nos équipes pour vous la procurer.