Share:
Marketbeat Cover Hero Banner Lyon Marketbeat Cover Hero Lyon

études & analyses

Immobilier de « Bureaux » à Lyon : Point marché

Le point Marché « Marketbeat Bureaux Lyon Agglo » analyse l'activité de l'immobilier d'entreprise à Lyon et sa périphérie dans le secteur des bureaux, en tenant compte de l'offre, de la demande placée et des transactions sur les marchés et les sous-marchés.

Télécharger la dernière publication

◖dernière publication Avril 2021◗

Davantage de transactions, mais de tailles plus réduites, Gerland et la Part-Dieu sur la réserve, valeurs locatives des surfaces de second main moins stables, allègement de l'offre disponible à 6 mois ... Ce qu'il faut retenir du 1er trimestre 2021 :

Demande placée : davantage de transactions, mais de tailles plus réduites

  • Le marché des bureaux de l’agglomération lyonnaise commence l’année dans l’épure de son démarrage de l’an passé, avec 45 700 m² transactés au 1er trimestre 2021 (+1% en un an). Le niveau d’activité allé crescendo à partir du printemps 2020 laissait augurer une solide fin d’année, mais la tendance s’est essoufflée au dernier trimestre. Cette baisse de régime correspond peu ou prou au 2ème épisode de re-confinement et de durcissement de restrictions sanitaires qui s'est diffusé à l’échelle nationale. Le marché des bureaux lyonnais débute donc l’année 2021 sur un rythme transactionnel assez bas mais loin d’être catastrophique. Le champ des possibles reste donc ouvert entre une prise de vitesse franche à partir de mai juin qui transformera l’essai et une nouvelle « rechute ».
  • En terme de géographie, Lyon intra-muros (29 600 m²) a concentré près des deux tiers de la demande placée du 1er trimestre 2021. Cette situation, assez analogue en volume à celle de l’an passé, cache plusieurs nouveautés à confirmer au fil de l’année. Les micro-marchés de Villeurbanne / Tonkin (6 700 m²) et de la Presqu'île Nord (5 500 m²) devancent ou égalent les moteurs traditionnels de l’activité, la Part-Dieu (5 500 m²) et Gerland (3 400 m²).

Valeurs locatives : Seconde main stable, correction pour le neuf

  • En dépit de la baisse du régime transactionnel depuis 2020, le loyer prime des bureaux de Lyon, positionné à 320 €/m²/an, reste inchangé au 1er trimestre 2021.
  • L’écart se creuse davantage avec le loyer moyen de transactions des surfaces de première main, passé de 205 €/m²/an en 2020 à 197 €/m²/an au 1er trimestre 2021. Dans un contexte de volume transactionnel faible pour cette qualité de surfaces, cette tendance traduit davantage un déplacement des prises à bail sur des localisations dotées de valeurs moins élevées qu’une réelle correction des loyers.

Offre à 6 mois : Net allègement

    • On compte aujourd’hui un peu plus de 400 000 m² de surfaces tertiaires disponibles immédiatement ou à 6 mois, un volume en repli de 14% en un an. Toutes les qualités de bureaux sont impactées par cet allègement de l’offre, mais les surfaces de première main (121 100 m² début Avril 2021 ; -28% en un an) se distinguent plus particulièrement de ceux de seconde main (282 000 m² ; -7%).

    Offre future : 2021 sans frein

    • Après 2 années 2016 et 2017 riches en livraisons, les inaugurations avaient marqué en 2019 un point bas dans l’agglomération lyonnaise. L’année 2020 a vu une première accélération des livraisons (115 000 m²), qui a profité aux secteurs centraux de Lyon intra-muros. Le mouvement se poursuit en 2021, et 170 000 m² de nouvelles surfaces tertiaires sont attendues cette année, dont plus de 80% se situent en cœur d’agglomération.

     Téléchargez la dernière publication : MARKETBEAT LYON T1 2021


    Newsletter
    Recevez le meilleur de l’actualité de l'immobilier d'entreprise.
    Je m'inscris

    Vous recherchez une Étude en particulier ?

    Prenez contact avec nos équipes pour vous la procurer.